jeudi 14 janvier 2010

La ville... et deux raisons d'aller à Lyon


Le Sarkophage, le journal que dirige Paul Ariès, organise le samedi 30 janvier un colloque sur la ville : Ralentir la ville... pour une ville solidaire

Co-organisation le Sarkophage et la ville de Vaux-en-Velin

Plus d'informations sur le site du journal

-----

Le Parti Pour La Décroissance tiendra le dimanche 31 janvier son assemblée générale à Lyon.
L'invitation est lancée bien sûr à ses adhérents, mais tous ceux qui ont envi de les rencontrer sont aussi les bienvenues.
Prenez contact.
Plus d'informations sur le site du PPLD

-----

Retour sur la ville

Elle était à l'honneur hier soir au Centre Culturel Libertaire de Lille qui invitait Thérèse Clerc (collectif la maison des Babayagas à Montreuil) et Bertille Darragon (association Habicoop) pour un atelier ville anticapitaliste avec le thème : les coopératives d’habitants.

« Cette forme d’habitat collectif se veut autogéré, autonome, populaire, anticapitaliste et urbain. Dans nos villes perdues où promoteurs privés et banques disputent avec les villes et les bailleurs sociaux la gestion, le prix et la forme de notre habitat, la coopérative d’habitant peut permettre aux habitants réels de reprendre le pouvoir sur leur habitat. De nombreuses expériences existent à l’étranger depuis les pratiques d’auto recupero en Italie (squats d’édifices publics transformés en logements par leurs habitants) jusqu’aux nombreuses coopératives existant depuis des décennies dans les pays anglo-saxons, en passant par le Québec et en poussant même jusqu’à la coopérative Emetel en Argentine (1500 chômeurs qui se construisent ensemble leur immeuble)

Pour en parler Thérèse Clerc (82 ans) féministe du collectif la maison des Babayagas à Montreuil (Paris), projet en cours de réalisation d’immeuble collectif de vieilles femmes, sur des bases de logement populaire, autogéré, autonome et pas cher. Egalement là, Bertille Darragon pour l’association Habicoop qui se consacre à développer ce dispositif des coopératives d’habitant à Lyon et ailleurs. Cette association participe notamment au projet Village Vertical à Villeurbanne.

Pour introduire la discussion, 2 courtes vidéos :

La Maison des Babayagas de Jean-Michel Larocca - 2009 - 15 minutes et

Le Village Vertical de Habicoop - 2008 - 15 minutes.

Discussion avec les intervenants pour voir si cette organisation dans l’habitat peut convaincre les anarchistes de tous poils et de tous âges de s’engager dans ce type de projet. »

-----

La ville encore...

Dans le dernier numéro de la revue Entropia, on pouvait lire un article de Luc Semal et Mathilde Szuba : Les transition Towns : résilience, relocalisation et catastrophisme éclairé.
L'association Virage-énergie Nord-Pas de Calais, que je vous invite à soutenir et à rejoindre, organise, mi-février, une journée de réflexion où Luc Semal est invité...


Aucun commentaire: